ACHETER À DEUX ET RESTER HEUREUX !

Un achat à deux représente une étape importante dans la vie d’un couple, le début d’une grande aventure. S’il s’agit d’un avantage indéniable pour obtenir un financement plus facilement, il est important de mesurer, aussi, les compromis à faire ensemble. Suivez les indications de Kenotte pour éviter toute tension inutile !

Bien définir un projet commun

Et oui, dit comme ça, ça paraît tout bête, mais vous n’imaginez pas le nombre de conflits possibles autour d’un projet immobilier en couple ! En discuter en amont vous fera ensuite gagner un temps précieux : maison ou appartement ? Centre-ville ou banlieue ? Quartier A ou quartier B ? Ancien ou moderne ? Travaux à réaliser ou non ? Cuisine américaine ou traditionnelle ? Autant de questions sur lesquelles il va falloir trouver un terrain d’entente.

L’achat immobilier, de par l’engagement qu’il représente, nécessite de se projeter sur la durée. C’est pourquoi, il peut cristalliser des sujets qui fâchent. Cette acquisition importante oblige à se confronter au couple que vous formerez dans 5, 10, voire 20 ans ! Combien d’enfants aurez-vous ? Quel cadre de vie souhaitez-vous leur offrir ? Est-ce un premier achat visant à revendre le bien à moyen terme ou souhaitez-vous y construire toute votre vie et vieillir dans ces murs ?

Allez, pour changer un peu des soirées télé, on vous propose un petit jeu « projet immo » ! Munissez-vous de papier et de stylos de couleur. Chacun de son côté marquera : en rouge tout ce dont il rêve, en vert ce qui serait souhaitable, et en bleu ce qui est pour lui non négociable. Mettez ensuite tous vos critères en commun pour en discuter ! Vous vous découvrirez différemment, en abordant chacun vos besoins et envies. Quels compromis êtes-vous l’un et l’autre prêts à faire ? Quels critères sont pour vous primordiaux et sur lesquels vous serez incapable de céder ?

Cela évitera l’éternel cliché, une fois devant l’agent immobilier, de l’un qui rêve de son atelier pour bricoler, alors que l’autre imagine un espace pour avoir (enfin !) un vrai dressing !

Vous avez déjà des enfants ? Faites-les participer, faites rêver et fédérez la famille autour de ce nouveau projet de vie !

Obtenir un prêt immobilier

Une fois tous les critères définis, vous pourrez commencer les recherches pour trouver le bien immobilier tant rêvé… qu’il va falloir financer ! Cette étape devrait être pour vous la plus facile à franchir : être en couple sera un atout pour obtenir un crédit immobilier. En effet, votre capacité de financement sera plus importante et moins risquée pour les banques, surtout si vous êtes jeunes et primo-accédants.

acheter à deux et rester heureux

Vous pourrez étaler l’emprunt sur une longue période, et partager les risques d’incapacité de remboursement. De nombreuses banques feront le nécessaire pour vous séduire, vous proposant une simulation de prêt à des conditions intéressantes, dans l’espoir de vous accompagner sur le long terme et de vous fidéliser.

S’assurer de faire le bon montage juridique

Que vous soyez mariés (et sous quel régime ?), pacsés ou en concubinage, vous devrez vous pencher sur bon nombre de questions :

  • A quel nom acheter le bien ?
  • Qui en sera propriétaire et dans quelles proportions ?
  • Est-il préférable d’acheter en indivision ? De constituer une Société Civile Immobilière (SCI) ?

Ces questions ont leur importance, surtout en cas de séparation, choisie, ou subie, ou encore en cas de décès de l’un des deux conjoints, même si vous n’avez bien entendu pas envie d’envisager ces situations (et on vous souhaite qu’elles ne se présentent pas !).

Le sujet juridique est primordial, et la question systématiquement posée aux agents immobiliers. Pourtant, elle n’est pas dans leur champ d’expertise : car les enjeux sont multiples (patrimoine existant et à venir, nombre de descendants, successions/donations/partages éventuels, etc.), les montages doivent y répondre de manière appropriée.

Notre conseil : consultez votre notaire, qui saura bien mieux vous conseiller !

acheter à deux et rester heureux

Le saviez-vous ? 

Les Chambres des Notaires éditent des guides pratiques, qui pourront vous donner de premières indications. A titre d’exemple, celui de la Chambre des Notaires de Paris Ile-de-France (dont les informations sont valables pour tout le territoire), sur l’achat d’un bien immobilier à deux sans être mariés, que je vous invite à consulter si vous êtes concerné.

Rejoignez-nous